La spiruline, l’algue aux multiples vertus

La spiruline

Avec ses valeurs nutritionnelles inégalées et très complètes, la spiruline, connue sous son nom latin spirulina arthrospira plantesis, est qualifiée de meilleur aliment du XXIe siècle pour l’humanité par l’OMS. En effet, cette microalgue de forme spiralée, appartient au groupe des cyanobactéries, et contient non seulement une forte concentration de protéines, mais aussi d’autres éléments importants pour le corps humain tels que le fer, les vitamines B12 et E, le bêta-carotène, les oligo-éléments, les acides aminés, les polysaccharides, la chlorophylle dans les fibres et la phycocyanine, entre autres.

Histoire et évolution de l’exploitation de la spiruline

Connue depuis le IXe siècle au Tchad, sous l’empire du Kanem à l’époque, la spiruline continue aujourd’hui d’être récoltée dans des mares ou autour de petits lacs. Séchée naturellement sur le sable, elle est vendue sur les marchés. Les locaux la consomment soit sous forme de galettes sèches, soit dans des bouillons. Il faut aussi savoir qu’il était consommé par les Aztèques dans la civilisation précolombienne entre 1200 et 1521. Ce n’est qu’au XXe siècle que les pays industrialisés ont fait connaissance avec la spiruline, suite à l’expédition du botaniste belge Jean Léonard au Tchad. Depuis, plusieurs recherches ont été menées, et suite à l’avènement de la culture biologique, ces pays à la recherche d’un complément alimentaire efficace se sont tournés vers la spiruline bio. En effet, cette dernière est une spiruline de très bonne qualité et contient des protéines facilement assimilables par l’organisme. De plus, elle contient également de la vitamine B12, indispensable à la croissance et à la division cellulaire, et des acides aminés essentiels nécessaires au bon fonctionnement des organes vitaux. Pour en savoir plus sur les conditions d’exploitation de ce type de spiruline, rendez-vous sur le site lavieclaire.com.

La spiruline au secours du fléau mondial de la malnutrition

Selon le rapport des Nations Unies, l’année 2020 est marquée par une augmentation de la malnutrition dans le monde, notamment dans les pays africains. Plus de 810 millions de personnes, soit un dixième de la population mondiale, sont sous-alimentées. Un effort considérable doit être fait pour respecter l’engagement qui a été adopté pour éradiquer la carence alimentaire d’ici 2030. La spiruline est activement utilisée dans les missions humanitaires. Certaines ONG luttent contre la faim en Afrique en soutenant la mise en place d’une production locale de spiruline pour aider les populations les plus défavorisées à lutter contre la famine et la carence en fer, qui touche particulièrement les enfants. On peut également citer le cas d’une fondation scientifique suisse qui s’est engagée à produire localement de la spiruline afin de fournir les compléments alimentaires dont ont besoin les enfants malgaches. Cette association a réussi à créer le deuxième plus grand centre de production de spiruline en activité à Madagascar, d’une superficie de 1320 mètres carrés en 2021 et avec une perspective de production de 1,9 tonne par an.

Quels sont les avantages de la spiruline pour la santé ?

Les spiruline vertus pour le corps humain sont innombrables. Par exemple, en raison des menstruations, les femmes souffrent fréquemment d’une carence en fer, ce qui peut entraîner fatigue, stress ou chute de cheveux. Associée à une alimentation équilibrée, la spiruline peut pallier ces problèmes, en apportant l’apport quotidien nécessaire en fer, qui se situe entre 7 mg et 8 mg selon le mode de vie et l’âge. La spiruline aide également à soutenir le foie dans l’élimination des déchets et des toxines. Sa forte teneur en acides aminés et en vitamines lui confère un puissant pouvoir oxydant. Par ailleurs, grâce à sa forte teneur en acide aminé qu’est la phénylalanine, la spiruline joue le rôle de coupe-faim, car consommée avant le repas, elle contribue assez rapidement à la sensation de satiété, limite ainsi l’envie de grignoter et participe indirectement à la perte de poids. En outre, la phycocyanine est un antioxydant efficace dans la préservation de la santé et de l’élasticité de la peau. Ainsi, non seulement le processus de vieillissement est retardé, mais l’apparition des rides est également réduite.

En quoi la spiruline est-elle bénéfique pour les sportifs ?

La consommation de spiruline est généralement recommandée aux sportifs et aux compétiteurs de haut niveau afin d’améliorer leur endurance et leurs performances physiques. Les spiruline bienfaits se trouvent dans sa richesse en vitamines, oligo-éléments, minéraux et protéines. En effet, ces éléments sont particulièrement adaptés aux besoins des sportifs, car bien associée à une alimentation équilibrée, la spiruline contribue non seulement à la prise de masse musculaire, mais aussi à la perte de masse grasse. En outre, le fer, le cuivre, la vitamine B12 et le bêta-carotène contenus dans la spiruline contribuent activement à la production des globules rouges, et ces derniers facilitent l’oxygénation des muscles et augmentent le volume d’oxygène au maximum. Enfin, la richesse en acides gras, en enzymes et en pigments tels que la phycocyanine de la spiruline permet de réduire la formation de radicaux libres et de limiter les risques de courbatures et d’inflammation.

L’électricité en circuit court : ça existe ?
Comment la domotique peut faire baisser les factures d’énergie ?